Le coach du nouveau service Free Ligue 1 vous dit tout, découvrez ses points forts, son interface etc…

Le coach du nouveau service Free Ligue 1 vous dit tout, découvrez ses points forts, son interface etc…

Prévu le 23 août prochain, le coup d’envoi de la nouvelle saison de Ligue 1 sonnera aussi les grands débuts de Free dans le foot français. L’opérateur lancera à destination de ses abonnés sa nouvelle offre Free Ligue 1 Uber Eats. Univers Freebox a rencontré son chef de projet, l’occasion de découvrir en détail à quoi ressemble ce service. Une partie 2 suivra demain.

Créer le Netflix de la Ligue 1 et apporter une perception plus moderne pour une consommation du foot français innovante, tel est le leitmotiv de Free. Après avoir remporté il y a 18 mois le lot le moins onéreux (moins de 50 millions d’euros par an) lors de l’attribution des droits TV du championnat sur la période 2020-2024, l’opérateur de Xavier Niel affiche à présent ses ambitions. Lors du lancement de la Freebox Pop le mardi 7 juillet, l’opérateur ainsi officialisé son nouveau service baptisé “Free Ligue 1 Uber Eats”.

Ainsi dès le 22 août prochain, soit la veille  du coup d’envoi de la nouvelle saison du championnat, les abonnés Freebox Pop et Delta pourront profiter gratuitement de cette offre éditoriale permettant d’accéder entre autres à des extraits en quasi-direct de tous les matches de la Ligue 1, soit 380 par saison mais aussi à d’autres formats (résumés, émissions, débriefs, interviews, web-documentaires). Les abonnés hors promotions Freebox Révolution, Mini 4K et One, pourront également y accéder sans surcoût. Pour les autres, reste à savoir le prix. On peut également imaginer le lancement d’une version OTT pour les non-abonnés mais Free se refuse pour le moment à communiquer en ce sens.

Accéder à l’essentiel de tous les matchs sans se ruiner

Il faut le dire, l’opérateur de Xavier Niel a aujourd’hui une carte à jouer à l’heure où regarder l’intégralité de la Ligue 1 s’avère onéreux pour les fans de ballon rond . “Il faut aujourd’hui deux forfaits, et le cumul des deux c’est environ 50€/mois, ce qui est une somme colossale, soit 600€ sur l’année”, nous indique Arthur, chef de projet du service Free Ligue 1. Et d’ajouter que “Free a décidé de changer ça” en permettant l’accès à l’essentiel des meilleurs moments des matchs à ses abonnés, de quoi leur faire faire des économies. C’est aussi une alternative voire une sécurité à l’heure où Mediapro, premier diffuseur de la  compétition, n’a pas encore signé de contrat de distribution autour de sa chaîne Téléfoot avec le FAI.

Le service Free Ligue 1 Uber Eats se dévoile un peu, son interface et fonctionnalités

Alors à quoi va ressembler ce nouveau service ? Sur la Freebox, les abonnés recevront des alertes en quasi-direct sur leur écran TV s’ils regardent un autre programme et pourront directement accéder à l’action ou au but en question après avoir sélectionné en amont les matchs à suivre ou les clubs en fonction de leur préférence. Les extraits seront disponibles pendant le match mais aussi quelques minutes après le coup de sifflet final avant de laisser place aux résumés de chacun des matchs, des meilleurs arrêts, de chacun des buts, lesquels seront accessibles tout au long de l’année.

[embedded content]

En plus des notifications, Free Ligue 1 Uber Eats dispose d’une interface dédiée, présentée à Univers Freebox par son chef de projet en marge du lancement de la Freebox Pop, le 7 juillet dernier. Sur celle-ci, l’opérateur “a voulu privilégier l’accès aux contenus comme sur OQEE (interface TV de la pop)”, à savoir un accès facile à des contenus “chauds” (matchs en direct) et “froids” (résumés, interviews et meilleurs moments). A noter également la présence d’une catégorie présentant les matchs en cours et le calendrier dans un ordre anti-chronologique des journées. Côté particularité, l’application repense l’expérience utilisateur lors des matchs en live avec l’affichage de tous les clips d’une minute maximum et jusqu à 30 minutes par rencontre : “lorsque vous rejoignez un match en direct, vous pouvez très facilement vous balader avec votre télécommande et voir que ce qui vous intéresse, les clips apparaissent les uns après les autres “.

Au total, Free prévoit d’intégrer 2000 contenus durant la saison. Cela sous-entend le lancement de nombreux formats exclusifs, comme des interviews de joueur et entraîneurs dans la zone flash, des web-séries et des podcasts, des documentaires. “On va également suivre des jeunes en centre de formation”, explique Arthur. Et beaucoup d’autres surprises. Ce sera l’objet de notre second volet de notre interview , à découvrir dès demain sur les coulisses de l’application et sur l’équipe Free Ligue 1, prête à débriefer mais aussi à fouler les pelouses des différents stades des clubs français aux côtés des journalistes de Canal+ et Mediapro !

<!–
–>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *