Couvrir 80% des foyers en FTTH en 2022 ne sera pas possible selon les industriels de la fibre, en raison du COVID-19

Couvrir 80% des foyers en FTTH en 2022 ne sera pas possible selon les industriels de la fibre, en raison du COVID-19
Les industriels de la fibre ont annoncé aujourd’hui “un objectif 2022 inatteignable sans accompagnement” pour couvrir 80% de la France en fibre.
Ce jeudi était présenté  les résultats de l’Observatoire du Très Haut Débit 2020. Crise sanitaire oblige, cette présentation qui réunissait Infranum (les industriels de la fibre), Sébastien Soriano, le Président de l’ARCEP ou encore Julien Denormandie, le Ministre en charge de la ville et du logement, avait lieu en visioconférence. Cet observatoire est devenu l’indicateur national de référence du déploiement FTTH. Il est le fruit d’une enquête de deux mois réalisée par le cabinet expert Idate auprès d’un panel représentatif du marché de la fibre
Il est ressortit de cet observatoire que la crise COVID-19 a fait prendre un retard estimé à 1,5 million de prises (1 million en 2020 et 500 000 prévues pour 2021) et l’évolution du référentiel du nombre de logements à couvrir a ajouté 5 millions de locaux supplémentaires à couvrir d’ici 2025, date à laquelle toute la France doit être couverte en fibre. L’épreuve a été particulièrement rude pour les industriels, mais les chantiers n’ont jamais été arrêtes totalement, ce qui a permis une reprise rapide. 
Les industriels de la fibre ont indiqué que sans accompagnement de l’État et des collectivités, l’objectif 2022 du 80% fibre sera remis en cause, avec l’effet cumulé du parc client en augmentation et du covid-19. Ils se disent cependant prêts à aller chercher les objectifs 2022 et 2025, mais cela ne se fera pas sans l’engagement de l’État et la prise de décisions immédiates pour lever tous les freins opérationnels.
En l’état actuel, l’objectif a donc été revu à la baisse, mais celle-ci reste légère puisque que les industriels de la fibre tablent maintenant sur un objectif de 79% de prises raccordables en 2022. L’objectif pour 2025 et que 97% de la France soit fibrée. A noter tout de même qu’à date, 3 millions de prises sont sans financement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *