Free redevient le premier recruteur sur le fixe après 7 ans de disette, plus personne ne l’arrête sur la fibre

Free redevient le premier recruteur sur le fixe après 7 ans de disette, plus personne ne l’arrête sur la fibre

Inarrêtable, Free surpasse pour le cinquième trimestre consécutif ses concurrents sur la fibre. Mieux encore, l’opérateur retrouve le premier rang en matière de gain d’abonnés haut et très haut débit en France sur un trimestre, pour la 1ère fois depuis 7 ans.

Tous les voyants sont au vert. Après de nombreux trimestres dans le rouge sur le fixe et un regain de forme initié fin 2019, Free retrouve enfin son éclat d’antan malgré la crise sanitaire. Sur ce segment, sa base d’abonnés fixe totale enregistre un gain de 112 000 abonnés sur le semestre dont 65 000 sur le 2ème trimestre soit sa meilleure performance depuis 4 ans, annonce ce matin l’opérateur lors de la présentation de ses résultats commerciaux et financiers. Le FAI redevient par la même occasion le 1er recruteur haut et très haut débit en France sur un trimestre pour la 1ère fois depuis 7 ans.

Sur la Fibre, les performances s’enchaînent. Free reste n°1 en termes de recrutements pour le 5ème trimestre consécutif, avec 243 000 nouveaux abonnés au 2ème trimestre 2020, contre 238 000 pour Orange. Sa base s’élevant fin juin à 2,22 millions d’abonnés, soit une hausse de 70% en 12 mois. “Un très bon momentum sur le FTTH malgré les mesures de confinement“, se félicite l’opérateur de Xavier Niel. 

Dans le même temps, le taux de pénétration dans la base d’abonnés progressant de 13 points sur 12 mois à 33,7%. “L’objectif de 2 millions d’abonnés Fibre en 2020 a été atteint dès le mois de mai et le groupe est en avance sur le plan Odyssée 2024 visant à disposer d’au moins 4,5 millions d’abonnés Fibre en 2024”, précise le FAI. Free continue ainsi sur sa lancée, 2020 lui va comme un gant.

<!–
–>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *