Plan THD : une nouvelle norme pour faciliter le déploiement de la fibre optique en France, notamment sur les RIP

Plan THD : une nouvelle norme pour faciliter le déploiement de la fibre optique en France, notamment sur les RIP

La fédération des collectivités engagées dans le numérique AVICCA a annoncé avoir établi, avec différents acteurs du numérique en France, une nouvelle norme qui doit faciliter le déploiement de la fibre optique.

Une “évolution majeure” pour le plan THD. Tous les acteurs du déploiement de la fibre, tant dans le secteur public (Agence Nationale de la Cohésion Numérique des Territoires et AVICCA) que dans le privé (Infranum, qui regroupe de nombreux professionnels de la fibre), ont planché pendant 18 mois sur un nouveau langage pour améliorer l’échange d’informations entre eux au sujet du déploiement FttH.

Mieux communiquer pour mieux déployer

“GraceTHD V3” vise à harmoniser et uniformiser l’échange de données entre les acteurs privés et publics, explique l’AVICCA dans son communiqué. Un nouveau standard de description des réseaux, notamment pour les RIP (Réseaux d’Initiative Publique) qui prendra plus en compte les difficultés rencontrées pendant le déploiement.

Car le rythme doit reprendre après la crise du Coronavirus, et vite.  Infranum anticipait il y a quelques jours une perte d’un million de prises dans le déploiement due à la crise sanitaire. Pour respecter les échéances mise en place par le Plan THD (à savoir 100% de très haut débit dont 80% en fibre sur l’ensemble du territoire en 2022), sept grands axes ont été révélés par une étude pour permettre la reprise de l’activité dans le milieu de la fibre optique et du mobile.

Une meilleure communication privé-publique devrait permettre ” l’atteinte et le maintien dans la durée d’un niveau élevé de production“, nécessaire pour rentrer dans les clous et atteindre les objectifs du plan très haut débit. D’où la création de ce nouveau standard, “plus simple et plus fluide” qui est soutenu par l’État. Il sera mis en place au cas par cas mais est préconisé par la mission France THD, qui encadrera la migration dans chaque collectivité ” après consultation des acteurs privés locaux et nationaux concernés “.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *