SFR tacle Free Mobile sur l’utilisation de la bande 700 MHz pour le déploiement de la 5G

SFR tacle Free Mobile sur l’utilisation de la bande 700 MHz pour le déploiement de la 5G

Alors que Free Mobile se prépare à faire cohabiter sa 4G et sa 5G sur la bande 700 MHz, SFR lui glisse une pique à demi-mot.

Une attaque à demi-mot, sous-entendant que l’utilisation de la bande fréquence fétiche de Free ne permettrait pas d’accéder à de la vraie 5G. Le Directeur Général de SFR, Gregory Rabuel, a critiqué sans le nommer l’opérateur de Xavier Niel concernant ses projets pour le déploiement de la nouvelle génération de téléphonie mobile.

L’utilisation de la bande 700MHz pour la 5G critiquée.

Il faudra que la 5G soit une rupture technologique qui se fasse ressentir pour les clients. […] Si c’est pour faire de la 5G qui ait le même niveau de capacité que la 4G, ça n’a pas beaucoup de sens.” explique le DG lors d’une interview pour 01Net TV. Et pour lui, “ça pourrait être le cas si certains opérateurs décidaient de déployer de la 5G sur une bande de fréquence 700“, au lieu de la bande fréquence 3.5 GHz sur laquelle les opérateurs seront autorisés à déployé le réseau une fois les enchères réalisées.

Une phrase qui est très clairement tournée vers Free Mobile, qui est très largement premier en terme de déploiement de sites 700 MHz, alors que justement, l’opérateur la cohabitation de la 4G et de la 5G sur cette bande-fréquence.

L’avance de Free par rapport à la concurrence est incontestable sur le déploiement de la B28, avec ces chiffres de l’ANFR au 1er mai 2020

Car si dans un premier temps, la 5G sera déployée sur la bande fréquence 3.5 GHz, l’ANFR a déjà fait savoir que” “la bande des 700 MHz, également harmonisée au niveau européen pour accueillir la 5G, servira à terme au déploiement de la 5G par les opérateurs mobiles. Elle offrira une complémentarité en termes de couverture, notamment dans les zones rurales, alors que d’autres bandes, plus hautes dans le spectre hertzien, favoriseront le débit pour les nouveaux usages liés à la 5G”. L’utilisation de la bande-fréquence chère à Free Mobile viserait ainsi un autre but, celui d’une meilleure couverture.

Avec son déploiement en avance de sites 700MHz sur la France, Free pourrait ainsi distancer rapidement en terme de couverture 5G ses rivaux lorsque cette harmonisation sera décidée. Mais pour SFR, cette 5G serait d’une qualité qui serait “la même que celle de la 4G, voire même un peu dégradée” et juge qu’il s’agirait d’un “coup marketing“. Ce qui n’est “pas le choix de SFR” d’après Gregory Rabuel, qui a décidé de déployer sur la bande 3.5 GHZ. Un choix logique puisqu’il s’agit de l’opérateur possédant le moins de sites 700MHz autorisés par l’ANFR.

Pour rappel, les enchères 5G sur la bande 3,5GHz ont été reportées à fin juillet ou septembre, crise sanitaire oblige. Si Martin Bouygues à demandé à les repousser à la fin de l’année, voir à 2021, le Gouvernement était plutôt sceptique face à ses arguments. Excepté changement imprévu de calendrier, les premières offres commerciales devraient voir le jour d’ici la fin de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *