Xiaomi Mi 10 Lite : test du smartphone 5G disponible à moins de 400 euros dans la boutique Free Mobile

Xiaomi Mi 10 Lite : test du smartphone 5G disponible à moins de 400 euros dans la boutique Free Mobile

Univers Freebox a pu tester le Xiaomi Mi 10 Lite à moins 400 euros, qui présente plusieurs arguments, dont celui d’être prêt pour les futurs réseaux 5G. Voici nos impressions après plusieurs jours de test.

Avant de passer au test, voici un rappel des principales caractéristiques du Xiaomi Mi 10 Lite, qui s’affiche en ce moment à 369 euros sur la boutique de Free Mobile (au lieu de 399 euros) et dont un exemplaire 6 Go + 128 Go nous a été prêté par la marque :

 


Fiche technique du Xiaomi Mi 10 Lite : les caractéristiques


–   Processeur : octa-core jusqu’à 2,4 GHz (chipset Snapdragon 765G)
–   Mémoire vive : 6 Go en LPDDR4x


–   Écran : dalle AMOLED 6,57 pouces avec une définition FHD+ (2 400 x 1 080 pixels)
–   Audio : son sortant de la tranche inférieure
–   Stockage : 64 ou 128 Go, non extensible par MicroSD


–   Deux logements Nano-SIM accessibles depuis un tiroir de la tranche inférieure
–   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B20/B28
–   Compatibilité 5G : oui


–   Quadruple capteur photo au dos (organisation en carré) : 48 + 8 + 2 + 2 Mégapixels
–   Capteur photo à l’avant : 16 Mégapixels dans une encoche goutte d’eau


–   Prise casque 3,5 millimètres : oui (tranche supérieure)
–   Connectique de charge : USB-C (dans la tranche inférieure)
–   Support Wi-Fi : 802.11a/b/g/n/ac
–   Connectivité Bluetooth : version 5.1
–   NFC : oui


–   Batterie : 4 160 mAh non amovible
–   Recharge filaire : support de la charge 20 Watts (bloc 22,5 Watts inclus dans la boîte)
–   Recharge sans-fil : non


–   Système d’exploitation : Android 10 avec l’interface MIUI


–   Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale avec le capteur photo frontal ou lecteur d’empreintes digitales sous l’écran
–   Patchs de sécurité installés durant notre test : juin 2020


 

Un smartphone qui fait son petit effet à la sortie de la boîte

Le Xiaomi Lite 10 Lite existe en trois finitions blanc céleste, bleu boréal et gris cosmos. Nous avons eu la seconde qui fait son petit effet au déballage. Un brin tape-à-l’oeil, mais sans faire dans l’exagération.

Cerise sur le gâteau, la coque de protection fournie est transparente et ne masquera pas ce joli design, tout en rendant le smartphone moins glissant, moins sujet aux traces de doigt et moins bancal sur le dos (à cause du bloc photo arrière qui dépasse).

La prise en main est en tout cas excellente, que ce soit avec ou sans cette coque.

Un écran AMOLED, mais pas de son stéréo

Côté écran, on a de l’AMOLED pour de belles couleurs et des noirs profonds, mais il faudra composer avec la petite encoche – qui se fait rapidement oublier, cela dit -, et faire l’impasse sur le taux de rafraîchissement 90 Hz.

Toujours concernant les couleurs, il sera d’ailleurs possible d’en régler la chaleur depuis les paramètres du smartphone. Pour finir sur l’écran, nous n’avons pas noté de problème de luminosité particulier pour l’usage en extérieur.

Au chapitre son, hormis l’absence de stéréo, il n’y a pas vraiment à se plaindre. Le son est puissant et profite d’un début de basses qui donne du relief, que ce soit en musique, en vidéo ou en jeu vidéo. Logé dans un coin d’étagère, le smartphone peut faire office d’enceinte d’appoint dans une soirée tranquille entre amis. Bien évidemment, cela ne vaudra pas une bonne enceinte Bluetooth.

À propos des écouteurs fournis, on est en terrain connu. Efficaces, ce sont en effet les mêmes que nous avions notamment avec le Redmi Note 7.

Leur branchement se fera ainsi en mini-jack. La prise se trouve dans la tranche supérieure. Vous aurez donc le choix entre le mini-jack ou le Bluetooth pour le branchement des dispositifs audio.

Une partie photo imparfaite, mais intéressante

Passons maintenant à la partie photo. Xiaomi ne prend pas de risques avec suffisamment de polyvalence pour satisfaire le plus grand monde. On a de l’ultra grand-angle, du mode portrait, de la macrophotographie et du mode nuit au programme. Le module à selfies ne s’en sort pas trop mal et permettra d’avoir des selfies assez convenables pour les réseaux sociaux.

Une photo en extérieur avec ses versions ultra grand-angle et zoomée 2x :

D’autres photos en extérieur (voyez d’ailleurs le complot en préparation chez les volatiles sur le second cliché):

Des photos avec le mode macro qui permet de s’amuser un peu :

Des photos avec du flou d’arrière-plan, en intérieur, puis en extérieur :

Des selfies en intérieur et en extérieur :

Des clichés de nuit en extérieur avec le mode dédié (notez d’ailleurs la seconde prise de vue avec ce mur crème devenant bleu, malgré plusieurs tentatives) :

Une photo le soir, en intérieur, avec peu d’éclairage et un sujet qui bougeait un peu :

Sauf à vouloir faire de la publicité pour votre smartphone sur les réseaux sociaux, vous pourrez désactiver le watermark activé par défaut. Dans l’application photo, il faut aller dans “Paramètres/watermark”.

Un smartphone dual-SIM, B28 et 5G

Le smartphone est compatible dual-SIM, avec deux logements SIM dans un tiroir de la tranche inférieure. Il fonctionne avec les réseaux 4G et 5G. Faute de réseau 5G au moment du test, nous n’avons pu tester que les débits en 4G, sur le réseau Free Mobile.

Voici des débits obtenus en intérieur :

Des débits en extérieur :

Notez que le Mi 10 Lite gère la 4G 700 MHz, soit la B28 chère à l’opérateur de Xavier Niel. Une bonne chose pour les abonnés Free Mobile.

Le jeu ? Une formalité !

Avec un chipset Snapdragon 765G, le jeu est sans surprise une pure formalité. Nos habituelles titres Asphalt 9 et Call of Duty Mobile se chargeaient rapidement et tournaient avec de beaux graphismes. Pas de chauffe dérangeante.

En revanche, l’autonomie fond doucement, mais sûrement. Avec 35 minutes de COD, nous sommes ainsi passés de 37 à 21 %. Amateurs de jeu mobile, vous voilà prévenus.

Côté benchmarks, l’outil AnTuTu positionne le Xiaomi Mi 10 Lite en dessous du OnePlus Nord doté du même chipset Qualcomm et au-dessus du Samsung Galaxy Note9, un ancien haut de gamme de fin 2018.

Disk Speed affichait quant à lui 529 Mo/s en écriture et 0,91 Go/s en lecture pour la mémoire interne. Voilà qui explique les installations et chargements rapides. D’ailleurs, pas d’extension par carte MicroSD au programme.

La journée, voire un peu plus

L’autonomie variera évidemment selon les usages de chacun. Dans notre cas, la batterie 4 160 mAh permettait de passer la première journée sans nous priver et d’envisager une demi-journée en plus.

Ci-dessous, un exemple d’utilisation : départ à 11h30 avec 100 % et arrivée le lendemain à 20h17 avec 19 %

– 55 minutes de jeu avec le son du smartphone
– 50 minutes de streaming audio avec le son du smartphone
– 40 minutes de streaming audio avec les écouteurs Bluetooth
– 55 minutes de YouTube avec le son du smartphone
– Consultations et alertes Gmail / Twitter
– Pas mal de surf sur Internet
– SMS
– Photos
– 3 mises à jour d’applications
– 6 téléchargements d’applications, dont 3 gros
– Une mise à jour du système pesant 910 Mo
– Tests de débits
– Benchmarks

Le Xiaomi Mi 10 Lite supporte la charge 20 Watts via l’USB-C, ce qui permet d’avoir une charge dans un temps raisonnable. Le constructeur d’ailleurs un bloc chargeur légèrement plus puissant de 22,5 Watts. Pas de charge sans-fil, par contre.

Ci-dessous, un suivi de charge :
– 10h16 : 5 %
– 10h21 : 12 %
– 10h26 : 22 %
– 10h31 : 31 %
– 10h36 : 40 %
– 10h41 : 50 %
– 10h46 : 59 %
– 10h59 : 84 %
– 11h04 : 88 %
– 11h09 : 92 %
– 11h30 : 100 %

L’interface MIUI avec une base Android 10

Le Xiaomi Lite 10 Lite profite d’une interface assez complète en termes de fonctionnalités (mode nuit, mode ne pas déranger, mode écran divisé, possibilité de cacher l’encoche, second espace, etc.).

Il y a un petit lot d’applications préinstallées dans le cadre de partenariats commerciaux, qui ont le mérite d’être bien rangées et supprimables.

Les solutions de déverrouillage avancées, à savoir le lecteur d’empreintes sous l’écran et la reconnaissance faciale, ont toujours fonctionné à merveille durant notre test.

Toujours au volet de la sécurité, nous avions enfin les patchs de sécurité de juin 2020 durant notre test.


VERDICT

Au regard de son prix sous la barre des 400 euros, le Xiaomi Mi 10 Lite se présente comme une belle proposition à défaut d’être parfait en tous points.

En main ou à l’oeil, il respire la qualité. Au quotidien, il offre un bel écran, de belles photos, de bonnes performances en multimédia, une autonomie convenable et une charge assez rapide. Compatible avec la 4G 700 MHz, il s’annonce également prêt pour la 5G. Cerise sur le gâteau, le constructeur n’est pas avare en accessoires, fournissant une coque de protection (de base, mais bien là), de bons écouteurs et un chargeur plus puissant que nécessaire.

En étant tatillon, on pourrait lui reprocher le son pas stéréo et l’absence de charge sans-fil, mais cela reste acceptable sous la barre des 400 euros. Il y a l’absence d’extension MicroSD.


<!–
–>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *